Veille collaborative sur le thème « La blockchain et l’intelligence artificielle appliquées à la sécurité et à la traçabilité » - #5

Dans le cadre de la dynamique régionale normande d’Intelligence Economique, un groupe de travail régional « Veille collaborative » est en place.
Il est composé des entités suivantes :

Les éléments de veille ci-dessous portent sur des cas d’usages (domaines d’applications), des événements, des solutions (produits/services), des technologies ou des acteurs.

Cybersécurité & Cyberésilience

Intelligence artificielle et cybersécurité : protéger dès maintenant le monde de demain

#IA #cybersécurité

04/12/2019 – gonnet@captronic.fr

Le constat est alarmant : 58% des entreprises du CAC 40 mentionnent lancer des projets d’Intelligence Artificielle dans leur dernier rapport annuel et 2 seulement font le lien avec la cybersécurité.

https://www.wavestone.com/fr/insight/intelligence-artificielle-cybersecurite/

https://www.wavestone.com/app/uploads/2019/09/IA-cyber-2019.pdf

 

L’IOT est déjà la cible privilégiée des cybercriminels

#IOTs #Objets connectés #Cyberattaques

04/12/2019 – gonnet@captronic.fr

Multiplication par neuf du nombre des cyberattaques subies par les équipements IoT au premier semestre 2019, par rapport à la même période de 2018.

http://www.electroniques.biz/component/k2/item/66148-l-iot-est-deja-la-cible-privilegiee-des-cybercriminels

 

22 organisations rejoignent le projet de campus français de la cybersécurité pour un lancement fin 2020

#cybersécurité #politique #orange

04/12/2019 – gonnet@captronic.fr

La mission chargée par le gouvernement de jauger la faisabilité d’un campus français de la cybersécurité a annoncé l’implication de 22 entreprises et organisations dans le projet.

https://www.usine-digitale.fr/article/22-organisations-rejoignent-le-projet-de-campus-francais-de-la-cybersecurite-pour-un-lancement-fin-2020.N908789

 

un futur cybercampus français

#cybercampus

29/11/2019 – MissionSPIE@normandie.fr

Le futur campus français de cybersécurité réunissant entreprises, universités et organismes publics pourrait commencer à fonctionner dès la fin 2020 ou le début 2021, a estimé ce jeudi 28 novembre le dirigeant d'Orange CyberDéfense, chargé par le Premier ministre de faire des propositions sur le sujet. Ce futur site de 8 à 10 000 mètres carrés devrait être capable d'accueillir dans un premier temps 700 à 800 personnes. L’idée est de faire émerger en France un cybercampus comparable au Cyberspark israélien, un lieu de travail et de rencontre capable de faire émerger des startups et produits de niveau mondial en mêlant chercheurs, étudiants, cellules de cybersécurité de grandes entreprises, startups ou fonds d'investissement. Très probablement localité en Ile-de-France, ce futur cybercampus pourra avoir des « satellites » répartis dans l'Hexagone. Rennes qui héberge les cybermilitaires français pourrait accueillir un site orienté défense, tandis que les Pays-de-la-Loire et Lyon/Grenoble pourraient constituer des établissements ciblés vers les objets connectés pour le premier, et la sécurité des systèmes industriels pour le second. Parmi les organisations qui ont donné leur accord pour implanter des équipes sur le campus, figurent de grandes entreprises comme Thales, Capgemini, Sopra Steria, BNP-Paribas, des startups comme Alsid ou des écoles comme l'Epita.

Pour aller plus loin 1 (Le Figaro- 28 novembre 2019) ; Pour aller plus loin 2 (Challenges – 29 novembre 2019) ; Pour aller plus loin 3 (Nextinpact – 29 novembre 2019) ;

 

l’Université de Bretagne Occidentale victime d’une attaque informatique

#cyberattaques

22/11/2019 – MissionSPIE@normandie.fr

Pour la 2ème fois en un mois, l’UBO a été victime d’une attaque informatique. Il s’agit de rançonnage. L’effet de cette attaque est moins terrible que dans un hôpital, mais néfaste en termes d’organisation. L’Université est pour l’instant dans l’incapacité de payer ses fournisseurs, et craint la perte de données, notamment pour un laboratoire de recherche, qui pourrait avoir perdu 400 Go de données. Les agents pourront toutefois être payés même si le système connaît encore d’importants ralentissements.

Source : AEF

 

« Maîtrise du risque numérique - L’atout confiance »

#cyber #risques

22/11/2019 – MissionSPIE@normandie.fr

Le risque numérique n’est plus seulement l’affaire d’experts techniques, il est devenu stratégique et doit être traité au plus haut niveau des organisations.

L’ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d'Information) et l’AMRAE (Association pour le Management des Risques et des Assurances de l’Entreprise) viennent de publier le guide « Maitrise du risque numérique – L’atout confiance ». Co-réalisé et basé sur l’expérience des principaux acteurs de la maitrise du risque numérique, ce guide s’adresse aux dirigeants et Risk Managers d’organisations publiques comme privées de toutes tailles, incluant les comités des risques numériques, les directions métier et les conseils d’administration.

Pour aller plus loin 1 (accéder au guide, 60 pages – site Web de l’ANSSI) ; Pour aller plus loin 2 (accéder au communiqué – 18 novembre 2019) ; Pour aller plus loin 3 (accéder au site Web de l’AMRAE)

 

Dans un environnement numérique, ne sacrifions pas la sécurité au profit de l'accélération de la mise sur le marché

14/11/2019 –  rti@nae.fr

Pour accélérer la mise sur le marché de leurs produits et services, les entreprises adoptent des technologies numériques innovantes, telles que la RPA (Robot Process Automation), et les nouveaux cas d'usage, du cloud computing aux modèles SaaS, en passant par le DevOps. Mais cette course à plus de rapidité pour la mise sur le marché peut introduire de nombreux risques.

www.globalsecuritymag.fr

 

Sécurité des logiciels embarqués : le français TrustInSoft lève 5 millions d'euros

04/11/2019 - rti@nae.fr

Après avoir bouclé une première levée de  fonds de 1,2 million d'euros en 2017, la société  française  TrustInSoft, spécialisée dans les technologies de sécurité des logiciels embarqués, annonce un nouveau tour de table de 5 millions d'euros.

www.lembarque.com

 

Cyber : Thales et Airbus annoncent un partenariat

15/10/2019 - rti@nae.fr

Thales et Airbus ont annoncé le 9 octobre l'établissement d'un partenariat orienté sur le cyber. Les deux industriels mettent en commun leurs compétences afin d'accompagner les opérateurs d'importance vitale - OIV - dans la détection des cyber-menaces. Pour cela, Thales et Airbus proposeront une solution commune, alliant la technologie Cybels Sensor et le système Orion […]

www.nae.fr

 

analyse de la chaine d’attaque sur les prestataires de service et les bureaux d’étude

#cybermenaces

11/10/2019 – MissionSPIE@normandie.fr

Le Centre Gouvernemental de veille, d’alerte et de réponse aux attaques informatiques de l’ANSSI vient de publier un nouveau rapport d’analyse technique pour alerter d’une menace informatique dont le mode opératoire vise spécifiquement les prestataires de services et les bureaux d’étude à des fins d’espionnage.

Ce document de synthèse fait suite aux recherches et analyses opérationnelles de l’ANSSI, pour le traitement d’incidents relatifs à ce schéma d’attaque. Le document présente l’ensemble de la chaîne d’attaque ainsi que les outils mis en œuvre par les attaquants et les recommandations techniques et organisationnelles à suivre pour permettre aux acteurs ciblés de se protéger.

Pour aller plus loin 1 (accéder au rapport du CERT – octobre 2019) ; Pour aller plus loin 2 (accéder aux alertes de sécurité informatique du CERT)

 

le groupe Thales publie un annuaire tactique des attaquants utile aux organisations privées comme publiques

#cybermenaces

11/10/2019 – MissionSPIE@normandie.fr

Le groupe Thales vient de publier un document inédit dans le domaine de la Cyber Threat Intelligence (CTI), discipline basée sur des techniques du renseignement ayant pour but la collecte et l'organisation de toutes les informations liées aux menaces de cyber-attaques afin de dresser un portrait des attaquants ou de mettre en exergue des tendances (méthodes relevant de l’Intelligence Economique).

Le rapport de Thales propose ainsi un annuaire tactique des attaquants ainsi que des aides à la décision pour les directions stratégiques des grands groupes et institutions. Grâce à une investigation de plus d’un an, les analystes en Cyber Threat Intelligence du groupe français ont pu identifier les pays ciblés, les secteurs d’activités touchés ainsi que les stratégies et tactiques employées par plus de 60 groupes d’attaquants au niveau mondial. Classée en fonction d’un système de notation de la menace représentée par chacun d’entre eux, Thales décrit les outils employés et l’ensemble des 490 campagnes de ces groupes sur les 10 dernières années. Un document très utile pour les opérationnels et analystes des organisations privées comme publiques.

Pour aller plus loin 1 (accéder au Portail de l’IE - 9 octobre 2019) ; Pour aller plus loin 2 (accéder au formulaire en ligne pour recevoir le rapport de Thales)

 

Bercy met à la disposition des entreprises une boite à outils gratuite pour tester leur cybersécurité

02/10/2019 –  rti@nae.fr

Depuis le 1er octobre, les entreprises peuvent se connecter à un site gratuit pour tester leur cybersécurité. Le ministère de l'Economie et des finances met à leur disposition des outils ultra simples et rapides pour évaluer la robustesse de leurs procédures liées aux mots de passe, aux sauvegardes des données, à la protection des emails et aux navigateurs web.

www.usinenouvelle.com

 

Intelligence Artificielle

Intelligence artificielle : il va falloir former plus de 2 millions d'employés

#numérique, #IA, #intelligence artificielle

11/12/2019 - fbuvry@pole-aten.fr

Du fait du développement de l'IA, 120 millions d'employés devront être requalifiés ou réorientés à travers le monde ces trois prochaines années, dont plus de 2 millions en France. C'est ce que pointe une étude d'IBM portant sur les compétences.

https://business.lesechos.fr/directions-numeriques/digital/transformation-digitale/0601922837850-intelligence-artificielle-il-va-falloir-former-plus-de-2-millions-d-employes-331875.php#xtor=EPR-20-[dir_num]-20191001

 

Retail & IA : Quelles sont les attentes et quels sont les projets pour le e-commerce ?

#numérique, #IA, #intelligence artificielle, #e-commerce, #tendance

9/12/2019 - fbuvry@pole-aten.fr

Comment le retail intègre-t-il les technologies basées sur l’intelligence artificielle ? Quelles sont les attentes des retailers ? Octopeek, start-up spécialisée en data science et en IA, s’est interrogée sur le sujet et a lancé une grande étude auprès de 112 décideurs de la distribution. Son objectif : comprendre les enjeux de l’IA dans le retail.

https://www.actuia.com/actualite/retail-ia-quelles-sont-les-attentes-et-quels-sont-les-projets-pour-le-e-commerce/

 

Quelle place de l’IA au sein des hôpitaux publics ? [Baromètre EY et CHRU de Nancy]

#IA #santé

06/12/2019 – MissionSPIE@normandie.fr

Quels sont les enjeux, les attentes mais également les impacts du développement de l’IA dans les hôpitaux ? Et surtout, quelle est la situation actuelle de l’implantation de solutions IA dans ces établissements ? EY et le CHRU de Nancy ont réalisé une enquête entre juin et septembre 2019 et viennent de dévoiler les résultats de la 1ère édition d’un baromètre dédié à la place de l’IA au sein des hôpitaux publics. Cette enquête a été conduite auprès des directeurs généraux et des présidents des commissions médicales d’établissement des CHU de France.

Etat d’avancement, enjeux et perspectives, ressources, etc., l’étude dresse un état des lieux de la situation des CHU face à l’arrivée de l’IA.

Pour aller plus loin (accéder au 1er baromètre de maturité de l’IA dans les CHU, 40 pages – novembre 2019)

 

Hauts-de-France : une étude prospective sur l'Intelligence Artificielle

#IA #cartographie #compétences

06/12/2019 – MissionSPIE@normandie.fr

Dans le cadre de la stratégie nationale sur l’IA et les enjeux des EDEC (Engagement de développement de l’emploi et des compétences) au niveau national et régional, une expérimentation est actuellement en cours sur ce territoire, au travers d’un accord EDEC, pour anticiper les transformations économiques, sociales et sociétales liées à l’IA.

Une étude prospective relative à l'impact de l'Intelligence Artificielle sur les emplois et les compétences de cette région vient ainsi d’être réalisée dans le cadre de l’accord-cadre EDEC, associant le Medef Lille Métropole, Opcalia, la DGEFP, la Direccte et la Région.

L’état des lieux précise aussi les secteurs impactés par l’IA et présente la cartographie des acteurs régionaux intervenants sur l’IA.

Les besoins en formation et en recrutement se montent à 111 400 postes, dont 4 200 postes d'experts en IA à pourvoir et 6 400 postes d'experts à faire évoluer en IA d'ici 2023. Plus précisément, les constats dressés par l’étude prospective ont amené à établir un plan d’actions opérationnel qui sera déployé dans les prochains mois pour accompagner les entreprises et leurs salariés : création d’une certification « chef de projet IA », création d’un hub « La Cité de l’IA », accompagnement des entreprises, sensibilisation des dirigeants, formats digitalisés de cas d’usages, mutualisation des ressources pédagogiques, cycle d’ateliers et de conférences, catalogue de référencement des entreprises offrant des solutions IA

Pour aller plus loin 1 (accéder aux résultats de l’étude, 19 pages, site Web de la Direccte) ; Pour aller plus loin 2 (accéder au site Web dédié à la démarche « Intelligence Artificielle en Hauts-de-France »

 

La France se dote d'un comité d'éthique sur le numérique

#IA, #droits numériques #juridique

04/12/2019 – gonnet@captronic.fr

Face aux nombreux enjeux éthiques que pose le numérique, la France se dote d'un organe créé à cet effet. Emanation du CCNE, le comité se penchera dans un premier temps sur les chatbots, les voitures autonomes et le diagnostic médical.

https://www.usine-digitale.fr/article/la-france-se-dote-d-un-comite-d-ethique-sur-le-numerique.N909969

 

L’IA et la Blockchain : Les Technologies Clés de la 4ème Révolution Industrielle

#blockchain #IA

04/12/2019 – gonnet@captronic.fr

L’intelligence artificielle (IA) et la technologie blockchain sont deux technologies puissantes, d’autant plus lorsqu’elles sont utilisées conjointement.

https://theblockchainland.com/fr/2019/07/10/ia-blockchain-technologies-cles-4eme-revolution-industrielle/

 

Mythes versus réalité : intelligence artificielle et agriculture / série vidéo

#IA #agriculture

4/12/2019 - ccivikin@seine-estuaire.cci.fr

Cette série vidéo a pour but de démystifier l’intelligence artificielle et de montrer à quel point elle va bouleverser tous les secteurs d’activité. Découvrez cette première vidéo sur la thématique de l’agriculture.

https://iagotechnologie.fr/intelligence-artificielle-agriculture/

 

Une protection quantique contre l’ordinateur quantique

04/12/2019 – rti@nae.fr

Une cryptographie 100% quantique pour résister aux futurs ordinateurs quantiques. C’est ce que promet le partenariat annoncé le 3 décembre entre deux start-ups : le britannique Kets Quantum Security et le français Cryptonext Security.

www.industrie-techno.com

 

LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT APPORTE SON SOUTIEN A LA DIGITALISATION DE L’AGRICULTURE

#agriculture #numérique

03/12/2019 – florian.fougy@normandie.chambagri.fr

Les technologies numériques permettent d’améliorer la productivité, les conditions de travail des agriculteurs, ainsi que la traçabilité des aliments. La BAD a appuyé l’utilisation des drones dans le secteur agricole, ainsi que la promotion de l’inclusion digitale et du mobile banking dans plusieurs pays africains.

https://www.lavieeco.com/actualite-maroc/la-bad-apporte-son-soutien-a-la-digitalisation-de-lagriculture

 

Un observatoire de l’IA en France et en Europe

#IA #observatoire

29/11/19 – MissionSPIE@normandie.fr

Otesia » (Observatoire des impacts technologiques économiques et sociétaux de l’intelligence artificielle), initiative unique en France et en Europe, a pour ambition de promouvoir une intelligence artificielle responsable et éthique, où l’humain est au cœur des réflexions. Il est le fruit des réflexions de la Comue Université Côte d’Azur, de la Communauté d’Agglomération Sophia Antipolis (CASA, de la CCI Nice Côte d’Azur et du Département des Alpes-Maritimes.

Inspiré par l’Observatoire international des impacts sociaux de l’IA et du numérique (« OBVIA ») à Québec, l’observatoire s’intéressera à de multiples thématiques comme la santé, l’éducation, le bien-vivre.

L’Université Côte d’Azur fait partie des 4 lauréats de l’appel à projets 3IA sélectionnés en avril 2019 (avec Prairie à Paris, MIAI@Grenoble-Alpes à Grenoble et 3IA Côte d’Azur à Nice). 

Pour aller plus loin 1 (accéder à la vidéo sur Youtube – 19 novembre 2019) ; Pour aller plus loin 2 (accéder au communiqué de l’Université Côte d’Azur – 18 novembre 2019)

 

 

IA et politique internationale : les impacts d'une rupture technologique

#IA #politique internationale

29/11/19 – MissionSPIE@normandie.fr

Comme toute rupture technologique, l’IA va de plus en plus remettre en cause le fonctionnement traditionnel de l’économie et des relations internationales basé sur la concurrence, l’ajustement de l’offre et de la demande et remettre en cause l’hégémonie de l’Occident.

Sur la scène internationale, elle constitue déjà un levier de puissance, tout particulièrement entre les Etats-Unis et la Chine. Par exemple, le développement d’applications militaires issues de l’IA favorise une nouvelle course aux armements qui contribue à renouveler l’art de la guerre. De même, l’usage malveillant d’intelligences artificielles à des fins de propagande constitue une nouvelle dimension de la vie politique internationale à prendre en considération.

L’Institut Français des Relations Internationales (IFRI) vient de publier et mettre en ligne une étude sur le thème « Intelligence artificielle et politique internationale : les impacts d'une rupture technologique ».

Réalisée par un enseignant-chercheur en sciences politiques associé à l’Institut, l’étude analyse ces nouvelles évolutions à prendre en considération dans les relations internationales. Une gouvernance mondiale de l’IA reste à bâtir, dans laquelle l’Union européenne doit dessiner une voie qui lui est propre, sur le modèle de l’enjeu des données personnelles qu’elle a parfaitement intégré.

Pour aller plus loin 1 (informations sur le site Web de l’IFRI – 25 novembre 2019) ; Pour aller plus loin 2 (accéder à l’étude, 42 pages)

 

3ème édition de l’ebook « Les usages de l’Intelligence Artificielle »

#IA #usages

29/11/19 – MissionSPIE@normandie.fr

Cet ouvrage couvre la thématique de l’IA à 360°. Cette 3ème édition fait suite à une 1ère publiée en octobre 2017. Elle s’adresse en particulier aux entreprises de tous secteurs d’activité qui veulent comprendre les tenants et aboutissants de l’IA : ses fondamentaux techniques, ce à quoi elle peut servir dans leurs activités et comment la prendre en main ainsi que les questions sociétales et éthiques associées.

Pour aller plus loin (accéder à l’ebook, 624 pages)

 

L’impact de l’utilisation de l’intelligence artificielle dans le domaine du retail

27/11/19 - ccivikin@seine-estuaire.cci.fr

Après le Cabinet Forrester, c’est au tour d’Octopeek d’évaluer « l’impact de l’intelligence artificielle », et d’établir ses prévisions. Start up française spécialisée dans la Deep Tech, cette société édite des logiciels d’analyse de données, basés sur le Big Data, et des solutions d’intelligence artificielle. L’étude s’intéresse donc tout naturellement à l’impact de l’IA dans le retail, Octopeek présentant ses logiciels comme des « solutions » pour améliorer la productivité et les performances dans le secteur retail, marketing, le domaine RH, les achats, etc.

https://siecledigital.fr/2019/11/27/limpact-de-lutilisation-de-lintelligence-artificielle-dans-le-domaine-du-retail/

 

Région Sud : lancement officiel de la chaire d’excellence 3IA « Justice et algorithmes »

#IA #chaire

22/11/19 – MissionSPIE@normandie.fr

Le programme de la Chaire d’excellence Alexandre Koyré « Justice et algorithmes » qui s’inscrit dans le 3IA Côte d’Azur vient d’être officiellement lancé. Son titulaire, Karim Benyekhlef, Professeur à la Faculté de Droit de l’Université de Montréal depuis 1989, y a fondé en 2010 le Laboratoire de Cyberjustice et a obtenu en 2015 le Prix Mérite Innovation du Barreau du Québec.

Pour marquer ce lancement officiel, Université Côte d’Azur a organisé du 18 au 22 novembre à Nice une série de séminaires sur le thème « Justice et algorithmes ».

Pour aller plus loin (accéder à la présentation et au programme du lancement de la Chaire)

 

Les IA sont de plus en plus gourmandes en puissance de calcul

20/11/2019 - rti@nae.fr

La puissance de calcul mobilisée pour entraîner les IA les plus « gourmandes » n'a cessé de croître depuis 1960, selon les travaux des chercheurs d'OpenAI. Entre 2012 et 2018, elle a doublé tous les 3,4 mois en moyenne.

www.usinenouvelle.com

 

MICROSOFT. UNE ECOLE DE L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE VA OUVRIR A RENNES

#IA #formations

19/11/2019 – florian.fougy@normandie.chambagri.fr

Après Nantes, Microsoft s’implante à Rennes. Le géant du numérique prévoit l’ouverture de sa nouvelle école en mars 2020. Elle formera des demandeurs d’emploi en data et intelligence artificielle. Elle prendra ses quartiers dans les locaux du Crédit Agricole d’Ille-et-Vilaine, à la Courrouze.

https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/microsoft-une-ecole-de-l-intelligence-artificielle-va-ouvrir-rennes-6615646

 

Les dirigeants des agences spatiales discutent des rôles sans cesse croissants de l'IA

19/11/2019 - rti@nae.fr

BREMEN, Allemagne Un cube européen d'observation de la Terre, dont le lancement est  prévu en 2020, démontrera une application spatiale importante pour l'intelligence artificielle. L'un des deux satellites de six unités composant la mission FSSCat s'appuiera sur l'intelligence  artificielle pour déterminer les images à envoyer du satellite aux stations au sol.

www.breakingnews.fr

 

Les usages de l’intelligence artificielle 2019

18/11/19 - ccivikin@seine-estuaire.cci.fr

Vous souhaitez comprendre les tenants et aboutissants de l’IA? Olivier Ezratty délivre une analyse approfondie.

https://www.frenchweb.fr/les-usages-de-lintelligence-artificielle-2019/383936

 

IA et éthique, passer des discours à la pratique

17/11/2019 - rti@nae.fr

Depuis deux ans, l'intelligence artificielle n'a que le mot éthique à la bouche. Algorithmes reproducteurs d'inégalités sociales, facilement trompés, responsables de décisions que nous leur déléguons...

www.usinenouvelle.com

 

L’intelligence artificielle, le grand malentendu

13/11/19 - ccivikin@seine-estuaire.cci.fr

A quoi pense-t-on quand on entend parler d’« IA » ? Davantage à des fantasmes qu’à la réalité de ce que cette notion recouvre. Au point que certains ont même souhaité changer d’expression.

https://www.lemonde.fr/idees/article/2019/11/13/l-intelligence-artificielle-le-grand-malentendu_6018956_3232.html

 

L’IA française séduit de plus en plus les investisseurs

#IA #investissements

8/11/2019 – MissionSPIE@normandie.fr

Même si le chemin sera encore long pour égaler la Chine et les Etats-Unis, le dynamisme actuel des start-ups tricolores de l’IA est encourageant. Jamais autant d’argent n’a été investi dans l’écosystème français dans ce domaine. Les jeunes pousses tricolores ont levé 634 M$ au 1er semestre 2019, soit plus que sur la totalité de l’année 2018. Tel est le résultat d’une étude que vient de publier France Digitale (association qui réunit les entrepreneurs et investisseurs français du numérique) et le cabinet de conseil Roland Berger.

Forte de 82 laboratoires et de 5 300 chercheurs, la France décroche la 3ème place européenne en termes de production d’articles scientifiques sur l’IA et dispose de chercheurs de référence mondiale sur le sujet.

Pour aller plus loin (l’Opinion – 30 octobre 2019)

 

Bâtiment naturel et intelligence artificielle

#numérique, #IA, #intelligence artificielle, #bâtiment

8/11/2019 - fbuvry@pole-aten.fr

L'intelligence artificielle pénètre dans la production du bâtiment, dans la vie du bâtiment et dans les entreprises du bâtiment. Cette nouvelle phase de la révolution numérique imprègne toute la filière. Avec l'ensemble des inquiétudes et interrogations que soulève l'IA. Algorithmes apprenants et traitement du déluge des données paraissent si abstraits, quand le bâtiment se présente de façon si concrète ! Les deux domaines ont pourtant de plus en plus à voir. L'intelligence naturelle du secteur doit composer harmonieusement avec l'intelligence artificielle des ordinateurs. L’article de Constructif Propose un tour d'horizon des réalisations et défis en la matière.

http://www.constructif.fr/bibliotheque/2019-10/batiment-naturel-et-intelligence-artificielle.html?item_id=5703

 

Emirats Arabes Unis : ouverture de la 1ère université du monde consacrée à l’IA

#IA #université

1/11/2019 – MissionSPIE@normandie.fr

Quelques mois après le lancement du programme « BRAIN » (Build a Responsible Artificial Intelligence Nation, avril 2019), les Emirats Arabes Unis viennent d’annoncer l’ouverture de l’Université de l’intelligence artificielle Mohamed bin Zayed (MBZUAI). Elle est présentée comme étant la 1ère université au monde consacrée à l’IA. Elle aura notamment pour objectif d’offrir aux étudiants et aux professeurs l’accès à certains des systèmes d’IA les plus avancés au monde. Des experts du monde entier ont été sélectionnés pour le CA de l’université. La 1ère classe doit commencer ses travaux académiques en septembre 2020. Il est estimé qu’en 2030 l’IA pourra représenter près de 14% du PIB des Emirats Arabes Unis.

Pour aller plus loin (accéder au site Web de l’Université de l’IA)

 

L'intelligence artificielle en entreprise va révolutionner tous les métiers

#numérique, #IA, #intelligence artificielle, #compétence, #métier, #transition numérique

1/11/2019 - fbuvry@pole-aten.fr

En venant aider, remplacer et optimiser, l'intelligence artificielle va révolutionner tous les métiers, explique Stéphane Roder dans son ouvrage « Le guide pratique de l'intelligence artificielle dans l'entreprise » (éditions Eyrolles). Les structures de coûts, de revenus, et donc la compétitivité des entreprises vont aussi être bouleversées.

https://business.lesechos.fr/directions-numeriques/digital/transformation-digitale/0602113031794-l-intelligence-artificielle-en-entreprise-va-revolutionner-tous-les-metiers-332791.php#xtor=EPR-20-[dir_num]-20191105

 

Comment Daher déploie la blockchain dans sa logistique

22/10/2019 – rti@nae.fr

Le groupe familial aéronautique Daher a codéveloppé une plate-forme pour améliorer la visibilité   de   sa   chaîne   d’approvisionnement.   L'aventure   californienne   de   Daher, équipementier et avionneur français, est déjà couronnée de succès.

www.usinenouvelle.com

 

Paris, 5ème ville du monde la mieux préparée à l’IA

#IA #Paris

4/10/2019 – MissionSPIE@normandie.fr

Selon une étude réalisée par Oliver Wyman Forum, Paris est classée à la 5ème position des plus grandes villes du monde la mieux préparée aux changements liés à l’essor de l’intelligence artificielle après Singapour, Londres, New-York et San Francisco.

Les villes européennes semblent bénéficier d’un avantage en termes de capacité à implémenter les projets, puisque 12 des 20 villes disposant d’un plan en la matière sont européennes (dont Stockholm, Munich, Dublin, Hambourg et Zurich).

Pour aller plus loin 1 (Le Big Data – 23 septembre 2019) ; Pour aller plus loin 2 (accéder au communiqué - site Web d’Oliver Wyman Forum)

 

Inria lance un dispositif d’accompagnement à la création de start-ups deeptech numériques

#IA #deeptechs

4/10/2019 - MissionSPIE@normandie.fr

INRIA porte l’ambition de soutenir, d’ici 2023, l’accompagnement de plus de 100 projets de start-ups Deeptech numériques par an.

Au cœur de ce dispositif, la création du « Inria Startup Studio » pour le codesign des projets entrepreneuriaux adossés à la recherche publique dans le numérique, un dispositif ancré dans les grands campus universitaires de recherche sur lesquels Inria est présent. Sont notamment ciblés les projets portés par des jeunes ou ceux portés par des entrepreneurs en résidence.

Ce dispositif articule une logique de centre de compétences national spécialisé dans le lancement des startups Deeptech numériques et un accompagnement de proximité, ancré dans les écosystèmes locaux, en cohérence avec tous les acteurs du transfert et de l’innovation (accélérateurs, incubateurs…).

Pour aller plus loin 1 (L’Usine Nouvelle – 23 septembre 2019) ; Pour aller plus loin 2 (accéder au communiqué sur le site Web d’Inria – 23 septembre 2019)

 

IA et santé : les scans IRM cardiaques peuvent être lus 186 fois plus vite grâce au machine learning

#IA #santé

4/10/2019 – MissionSPIE@normandie.fr

L’imagerie par résonance magnétique cardiovasculaire offre une qualité d’image inégalée pour examiner la structure et les fonctions du cœur. Cependant, la lecture des scans IRM est bien souvent faussée par des erreurs humaines et les conséquences peuvent être dramatiques.

Selon une récente étude menée publiée par une revue internationale spécialisée dans l’imagerie cardiaque, le machine learning pourrait révolutionner l’interprétation de l’imagerie cardiovasculaire. En règle générale, il faut environ 13 minutes à un médecin pour analyser les fonctions cardiaques sur un scan IRM. Or, l’IA est capable d’analyser ces imageries en seulement 4 secondes.

L’étude estime que sur plus de 150 000 scans IRM cardiaques effectués chaque année au Royaume-Uni, les médecins pourraient gagner un total de 54 jours par an.

Pour aller plus loin (Le big data – 25 septembre 2019)

 

Blockchain :

La blockchain, remède idéal aux données de santé ?

#blockchain #données de santé #sécurité

04/12/2019 – gonnet@captronic.fr

Dans un secteur de la santé de plus en plus digitalisé, la blockchain répond aux enjeux de confiance, de sécurité et d’auditabilité des données de santé.

https://cryptonaute.fr/blockchain-remede-ideal-donnees-de-sante/

 

Traçabilité alimentaire : comment la blockchain contribue à restaurer la confiance

#blockchain #traçabilité # IAA #industrie alimentaire

04/12/2019 – gonnet@captronic.fr

Alors que la confiance des consommateurs dans les filières agro‐alimentaires s’érode, les acteurs du monde agricole exploitent le potentiel du numérique pour contribuer à la restaurer. Aujourd’hui, ils s’emparent de la blockchain pour garantir la traçabilité des aliments.

https://experiences.microsoft.fr/business/intelligence-artificielle-ia-business/tracabilite-alimentaire-blockchain-contribue-restaurer-confiance/

 

L’institut de Gouvernance Numérique québécois dépose un livre blanc « Registres distribués, l’évolution des chaînes de bloc »

#blockchain #registres distribués

04/12/2019 – gonnet@captronic.fr

Ce livre blanc vise à éclairer les décideurs publics et la communauté d’affaires sur cette technologie transformatrice.

https://iatranshumanisme.com/2019/11/22/registres-distribues-evolution-de-la-chaine-de-blocs/

 

Delmond L'Originel : le magret de canard certifié à la blockchain

#alimentation #traçabilité

1/12/2019 - ccivikin@seine-estuaire.cci.fr

#alimentation

En scannant le QR Code de l'emballage d'un magret de canard Delmond L'Originel (Groupe Terres du Sud), le consommateur accédera à une traçabilité garantie par blockchain grâce à la technologie de Connecting Food. Lancement effectif au 1er trimestre 2020.

https://www.cio-online.com/actualites/lire-delmond-l-originel-le-magret-de-canard-certifie-a-la-blockchain-11720.html

 

La SNCF adopte la technologie Blockchain

#blockchain #transport #ferroviaire

29/11/2019 – MissionSPIE@normandie.fr

L’opérateur public va prochainement signer son premier contrat d’intégration d’une technologie basée sur la blockchain.

Son usage 1er sera la gestion des habilitations du personnel, notamment les certificats permettant aux opérateurs d’accéder à certaines parties du réseau. D’autres utilisations sont prévues, comme notamment la coordination globale des transports en France, qui permettrait de réserver un voyage sur une plateforme grâce à un billet unique. L’enjeu serait alors de coordonner tous les opérateurs (SNCF, RATP, compagnies aériennes, VTC...).

Une autre application concrète pourrait permettre de gérer la maintenance des équipements et trains de la SNCF via un « carnet d’entretien digital » sécurisé et partagé.

Le prestataire retenu, la startup marseillaise KeeeX, est spécialiste de ce domaine et des solutions d’authentification.

Pour aller plus loin (Portail de l’Intelligence Economique – 26 novembre 2019)

 

Blockchain, la révolution silencieuse est en marche

22/11/2019 - ccivikin@seine-estuaire.cci.fr

L'investissement global des entreprises dans la blockchain augmente dans la plupart des secteurs, à mesure que de nouvelles applications adaptées gagnent du terrain. L’année 2019 sera-t-elle l’année zéro de la blockchain ?

https://itsocial.fr/innovation/blockchain/blockchain-revolution-silencieuse-marche/

 

Ile de France : lancement d'un incubateur futur champion européen de la blockchain

#blockchain #incubateur

22/11/2019 – MissionSPIE@normandie.fr

L’incubateur parisien « The Garage » qui vient d’être officiellement lancé ce 12 novembre ambitionne de favoriser un écosystème blockchain de référence en Europe. Son créateur, Cyril Paglino, crypto-entrepreneur, et co-fondateur de Starchain Capital (société spécialisée dans les fonds d’investissements dédiés à la blockchain), explique vouloir fonder l’incubateur le plus important d’Europe à Paris dans le domaine de la blockchain. En partenariat avec Dune Network (plateforme blockchain créée par des chercheurs français) et avec l’aide de The Family, structure ancrée dans l’accompagnement de startups, The Garage espère, entre autres, accompagner 20 à 25 projets par an.

Pour aller plus loin 1 (La Tribune – 30 octobre 2019) ; Pour aller plus loin 2 (Le siècle digital – 15 novembre 2019)

 

Produits de la mer : La solution blockchain de capteurs RF Infratab Freshtime primée

#alimentation #traçabilité

20/11/2019 - ccivikin@seine-estuaire.cci.fr

L’étude RFID Tags & Blockchain de Infratab pour la chaîne du froid pour les produits de la mer a été choisie comme la meilleure inscription dans la catégorie Blockchain du concours d’études de cas AIM 2019.
Infratab et NTUA ont mis en œuvre et testé Infratab Freshtime, une solution de surveillance de la température et de logiciels, afin de fournir aux gestionnaires de produits le statut de durée de conservation en temps réel.

https://www.agro-media.fr/actualite/produits-de-la-mer-la-solution-blockchain-de-capteurs-rf-infratab-freshtime-primee-35298.html

 

Une compagnie aérienne allemande invente la réservation via blockchain

#tourisme

19/11/2019 - ccivikin@seine-estuaire.cci.fr

La compagnie aérienne Hahn Air s'est associée à Winding Tree pour générer ses billets via la technologie de la blockchain. Reste que le chemin semble encore long pour voir la blockchain s'imposer, sur ce terrain comme ailleurs.

https://www.zdnet.fr/actualites/une-compagnie-aerienne-allemande-invente-la-reservation-via-blockchain-39894053.htm#xtor=123456

 

Entre gloire et déboires, la blockchain peine à trouver un équilibre en France

15/11/2019 - ccivikin@seine-estuaire.cci.fr

Chaque vendredi, dans sa revue de presse, Maddyness vous propose une sélection d’articles sur un sujet qui a retenu l’attention de la rédaction. Cette semaine, l'écosystème blockchain se structure en France.

https://www.maddyness.com/2019/11/15/maddyfeed-blockchain-france/

 

Clap de fin pour Fizzy, l’application phare d’Axa dans la Blockchain

08/11/2019  - jessica.reffuveille@pole-tes.com

#assurances

La Tribune - https://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/assurance/clap-de-fin-pour-fizzy-l-application-phare-d-axa-dans-la-blockchain-832676.html

Lancée en 2017, Fizzy était la première assurance française basée sur la Blockchain. Elle permettait d'indemniser automatiquement un assuré en cas de vol retardé mais n'a rencontré qu'un succès limité. Seules quelques centaines de polices ont été vendues.

 

Volvo utilise la blockchain pour tracer le cobalt utilisé dans ses batteries électriques

#automobile

7/11/2019 - ccivikin@seine-estuaire.cci.fr

Le constructeur Volvo va tracer le cobalt qui entre dans la composition des batteries lithium-ion de ses voitures électriques. L'or bleu provient majoritairement de la République démocratique du Congo, où il est en partie extrait manuellement et souvent par des enfants. Ainsi, via la blockchain, Volvo va informer sur l'origine, le poids et la taille de son cobalt.  

https://www.usine-digitale.fr/article/volvo-utilise-la-blockchain-pour-tracer-le-cobalt-utilise-dans-ses-batteries-electriques.N901744

 

Blockchain : Quatre Maisons Horlogères L’Utilisent Pour Leurs Certificats d’Authenticité

#luxe

7/11/2019 - ccivikin@seine-estuaire.cci.fr

Vacheron Constantin, Audemars Piguet, Roger Dubuis et MB&F certifient désormais leurs montres grâce à une blockchain. Ils deviennent membres du consortium Arianee pour doter leurs montres d’un certificat leur conférant une identité digitale infalsifiable, pérenne, sécurisée et transférable.

https://www.forbes.fr/luxe/blockchain-quatre-maisons-horlogeres-lutilisent-pour-leurs-certificats-dauthenticite/

 

Blockchain et lait connecté : le consommateur pourra retracer en temps réel le chemin de son lait

#alimentation #traçabilité

1/11/2019 – MissionSPIE@normandie.fr

Dans un secteur marqué par différents scandales, les acteurs du lait sont à l’affût de toutes les solutions pour améliorer la traçabilité de leurs produits. C’est pour répondre à cette exigence que la coopérative Ingredia (Hauts-de-France, 3ème acteur mondial de la protéine de lait) lance le 1er lait connecté via la blockchain élaboré par la start-up Connecting Food. Grâce à un QR code imprimé sur le haut des bouteilles, le consommateur sera en mesure de retracer, en temps réel, le chemin de son lait. Ainsi, de la ferme à la bouteille, les interventions de chaque acteur sur la production pourront être tracées. La technologie permet également d'assurer l’audit en continu des productions et le respect du cahier des charges. Cette initiative est une 1ère dans le secteur du lait

Pour aller plus loin 1 (AgraAlimentation – 9 octobre 2019) ; Pour aller plus loin 2 (Usine Nouvelle -19 octobre 2019) ; Pour aller plus loin 3 (Les Horizons – 30 juin 2019) ; Pour aller plus loin 4 (accéder au site Web d’Ingredia)

 

Mastercard et le géant de l’alimentation Topco lancent un projet blockchain

28/10/2019 - jessica.reffuveille@pole-tes.com

#paiement

Mastercard a déclaré avoir commencé à travailler avec les sociétés blockchain Envisible et Topco, le plus grand groupe d’achats du secteur de la distribution alimentaire aux États-Unis. Les sociétés ont annoncé qu'elles lanceraient un projet pilote dans les magasins Food City participants, dans lesquels les produits de la mer seront suivis à l'aide de la technologie de la blockchain, offrant ainsi une “meilleure visibilité sur le respect de l'environnement et le respect des critères d'approvisionnement pour le saumon, la morue et les crevettes”. Mastercard indique qu'elle fournira au pilote sa propre solution basée sur une chaîne de blocs.

Cryptonews.com - https://fr.cryptonews.com/news/mastercard-and-retail-giant-topco-to-launch-blockchain-pilot-4691.htm

 

Wiztrust permet de lutter contre les fake news grâce à la blockchain

#certification

25/10/2019 - jessica.reffuveille@pole-tes.com

C'est une plateforme technologique qui ancre les contenus des entreprises dans la blockchain et en assure la traçabilité. Elle est la première plateforme de certification et de vérification de l’information des entreprises. Wiztrust s’appuie sur la blockchain pour permettre aux entreprises de certifier les informations qu’elles diffusent et à leurs destinataires, journalistes, analystes et investisseurs, d’en vérifier l’authenticité

Cryptonews.com - https://fr.cryptonews.com/news/wiztrust-permet-de-lutter-contre-les-fake-news-gr-ce-a-la-bl-4672.htm

 

Carrefour va déployer la blockchain sur l’ensemble de ses Filières QC

#alimentation #distribution #qualité

23/10/2019 - jessica.reffuveille@pole-tes.com

D’ici 2022, le géant français de la grande distribution compte déployer sa solution de suivi blockchain sur l’ensemble de ses Filières Qualité Carrefour.

Cryptonaute.fr - https://cryptonaute.fr/carrefour-deployer-blockchain-ensemble-filieres-qc/

 

La blockchain : futur maillon fort de l’entreprise ?

#entreprises

22/10/2019 - jessica.reffuveille@pole-tes.com

Née en 2008 avec l’apparition du bitcoin, la technologie blockchain fait de plus en plus parler d’elle dans les médias. Malgré un fonctionnement encore abstrait pour une partie du grand public, elle suscite un fort intérêt de la part des entreprises, qui voit en elle un certain potentiel de développement. Pour les entreprises, les atouts de la blockchain sont multiples, à commencer par la suppression de certains intermédiaires comme les banques, qui contribuent à réduire les coûts et donc à augmenter les marges. Outre la sécurisation des transactions financières, la blockchain permet également d’obtenir des délais plus courts grâce aux circuits de transactions plus directs, d’authentifier ses documents officiels ou encore d’archiver ses propres informations

Le Journal Economique - https://www.lejournaleconomique.com/2019/10/22/blockchain-futur-maillon-fort-entreprise/

 

Comment Daher déploie la blockchain dans sa logistique

#logistique

22/10/2019 - jessica.reffuveille@pole-tes.com

Daher a développé, avec la pépite américaine Authenticiti, une plate-forme numérique fondée sur la technologie blockchain, offrant une visibilité totale de la chaîne logistique qu’elle opère pour Airbus. La blockchain apporte une traçabilité ineffaçable et irréfutable de toutes les actions menées au sein de la supply chain.

L’Usine Nouvelle - https://www.usinenouvelle.com/article/comment-daher-deploie-la-blockchain-dans-sa-logistique.N889559

 

Blockchain et industrie du tourisme : un champ des possibles ?

#tourisme

22/10/2019 - jessica.reffuveille@pole-tes.com

Alors que la blockchain demeure un sujet à explorer, alors que pour les chercheurs elle est au centre de projets, les professionnels du tourisme en attendent beaucoup, a minima une facilitation du quotidien et une fidélisation plus fine du client. Entre fantasmes et réalité, on en est où ?

La Tribune - https://marseille.latribune.fr/economie/2019-10-22/blockchain-et-industrie-du-tourisme-un-champ-des-possibles-831330.html

 

Les notaires de Paris augmentés par la Blockchain et non menacés

#documentation #droit

21/10/2019- jessica.reffuveille@pole-tes.com

La Chambre des notaires de Paris a mis en place une blockchain privée afin de sécuriser et tracer les documents gérés par les études. Et elle planche déjà sur de nouveaux usages, notamment pour la gestion du répertoire des sociétés non-cotées.

Cryptonaute.fr - https://cryptonaute.fr/notaires-paris-augmentes-blockchain-et-non-menaces/

 

Canada : la blockchain, l’un des secteurs qui rémunèrent le mieux

#blockchain #rémunération

18/10/2019 – MissionSPIE@normandie.fr

Selon la Chambre de Commerce Numérique du Canada, l’industrie de la blockchain représente l’un des domaines d’activité parmi les plus rémunérateurs. Dans son rapport « Canadian Blockchain Census 2019 » et notamment son volet 1 consacré à l’évaluation de l’écosystème blockchain publié en octobre, l’organisme gouvernemental souligne notamment que les salaires octroyés par les entreprises canadiennes de la blockchain figurent parmi les plus élevés du pays (soit en moyenne 98 000 $ par an).

Selon le rapport, le Canada a le potentiel pour devenir un chef de file mondial du secteur de la blockchain.

Pour aller plus loin 1 (Blockchain Magazine – 10 octobre 2019) ; Pour aller plus loin 2 (accéder au rapport de la Chambre de Commerce Numérique du Canada)

 

La blockchain à boire et à manger : le vin, analyse et état des lieux

#alimentation #traçabilité

18/10/2019 - jessica.reffuveille@pole-tes.com

Dans le secteur du vin qui brille souvent par son opacité, une technologie blockchain adaptée peut apporter de sérieux avantages. Meilleure traçabilité, garantie d’intégrité, lutte contre la contrefaçon…

Crypto Actu - https://cryptoactu.com/blockchain-vin/

 

La blockchain pour améliorer la traçabilité des produits de la mer

#alimentation #traçabilité

18/10/2019 – MissionSPIE@normandie.fr / jessica.reffuveille@pole-tes.com

En partenariat avec la société Raw Seafoods localisée dans le Massachusetts et spécialisée dans la commercialisation des produits de la pêche et conchyliculture frais ou congelés, IBM annonce qu’elle va utiliser la technologie blockchain pour améliorer la transparence dans la chaîne d’approvisionnement de ces produits.

L’objectif est d’apporter une réponse aux enjeux alimentaire et environnementaux par des garanties renforcées quant à la provenance des produits et la manière dont sont pêchés les animaux.

Pour aller plus loin (Siècle Digital – 18 octobre 2019)