Fraiseuse numérique ou robot d'usinage


C’est quoi : procédé de fabrication consistant à creuser un bloc de matière à l’aide d’un outil tournant à grande vitesse (fraise ou disque). Le fraisage permet soit de découper ou de créer des poches dans une plaque de matériau à partir d’un plan en 2 dimensions, soit de réaliser une forme complexe en en volume en suivant un modèle numérique en 3 dimensions.

Matériaux : bois, pierre, plastique, métal, verre, …

Applications : ébéniste, charpentier, menuisier, escaliéteur, sculpteur, encadreur, tabletier, fabricant de jeux, jouets, maquettes, métiers de la facture instrumentale, domaine de la restauration, tailleur de pierre, marbrier, fontainier, métallier, fabricant de serrures, sculpteur, dinandier, ferronnier.

Intérêt pour l’entreprise : rapidité, précision, personnalisation des produits. Le fraisage est utilisé pour gagner du temps et en pénibilité sur des phases d’ébauche de pièces ou pour gagner en productivité pour accéder à de nouveaux marchés.

Chapiteau en pierre en cours d’usinage – Société Sciage Façonnage Pierres Normandie.

Comment ça marche : l’outil tournant à grande vitesse creuse la matière à usiner. La vitesse de rotation et la vitesse de déplacement de la tête d’usinage sont à adapter en fonction du matériau. Pour les matières les plus dures (pierre, métal, verre), un fluide doit être projeté sur la zone d’usinage pour limiter l’échauffement lié au frottement de l’outil sur la pièce.

Moyens nécessaires : en complément de la machine d’usinage, un PC permettant de créer, télécharger ou modifier les modèles et de les convertir dans le format compatible. Les machines d’usinage numérique peuvent présenter des risques pour la sécurité et l’accès à la machine doit être interdit pendant le fonctionnement. Le fraisage peut générer également des poussières et/ou nécessiter un fluide de coupe, la mise en place d’un système de captation et de stockage de ces produits est donc nécessaire.